Le malamute aujourd’hui

L’évolution de L’homme et le chien est intimement liée . L’homme a crée des races pour différentes utilisations mais aussi plus tard pour le plaisir.

Est-ce que le malamute est un loup? Bien souvent on me pose cette question, bien que les deux « espèces » soient interfécond il s’agit bien d’espèce différente, comme l’ours brun et l’ours blanc . Seulement la définition de l’espèce est la suivante;

« une espèce est une population ou un ensemble de populations dont les individus peuvent effectivement ou potentiellement se reproduire entre eux et engendrer une descendance viable et féconde, dans des conditions naturelles. »

Comme je le disais dans un article précédent on parle de cas d’espèce. D’ailleurs d’un scientifique à un autre la définition n’est plus la même si on parle d’écologie, de biologie ou encore de génétique. C’est bien la particularité de l’homme pour le coup, vouloir toujours tout rentrer dans des cases …

Ceci étant dit, enfin écrit, la génétique qui est la science la plus récente ne laisse plus de doutes, le chien (canis familiaris) et le loup ( canis lupus) descendent d’un ancêtre commun, ainsi le loup comme on le connait actuellement n’est juste qu’un proche cousin du chien, comme nous avec les primates. Nous n’avons plus grand chose en commun avec l’homme qui vivait au Néolithique. Perso j’adore pouvoir trouver de la bouffe facilement dans mon placard 😉 En conclusion nos chiens n’ont plus grand chose en commun avec ce loup .

Alors que auparavant nous sélectionnons principalement les aptitudes à l’utilisation des chiens de race, aujourd’hui malheureusement elles sont souvent sélectionnées pour leur beauté. Le problème d’une telle sélection c’est que l’on tend vers un hyper-type, les museaux et pattes se raccourcissent… ainsi elles entrainent la naissance de chiens handicapés, certaines races ne peuvent plus se reproduire naturellement, d’autres ne peuvent plus respirer…

En malamute nous sommes chanceux, bien que la race ait vécu des évènements traumatisant , elle a su se conserver, est-elle aussi intact qu’à l’époque des Mahlemuts, je ne le pense pas , les croisements au cours des évènements ont dû apporter leur lots de variabilités génétiques.  Mais le standard de la race a été cousu sur ses aptitudes à la fonction de chien traineaux et qui dit aptitudes dit chien bien construit. Un mauvais dos , un mauvais pied, une mauvaise angulation est un potentiel risque de rendre son malamute inapte à sa fonction première : l’attelage.

A ma connaissance le standard n’a pas été modifié depuis sa création en 1935 pourvu que ça dure! 😀